jeudi 6 janvier 2011

Pensons aussi à eux

Les temps sont encore plus durs pour eux cet hiver
(Calais-Décembre 2010)
"Le sol est gelé, le vent souffle! Avant de sortir, le marchand met à chaque main une moufle, et dans son manteau s'emmitoufle, puis s'en va tout en se mouchant.
Le sol est gelé, le vent souffle! Les toits blancs ont des pendeloques: au carrefour, le coude au corps, les pauvres diables, tout en loques, tremblent, bleuis, sous leurs défroques, pliés en deux, à demi-morts. Les toits ont des pendeloques...."
A. Angellier-Les malheureux-1903

Aucun commentaire:

Publier un commentaire